Bataille et Fontaine

Et si l’émission « Y’a que la vérité qui compte » revenait ?

"A prendre ou à laisser", "Une famille en or", et peut-être bientôt "La ferme célébrités"… La nostalgie semble avoir le vent en poupe sur les chaînes de télévision.
"A prendre ou à laisser", "Une famille en or", et peut-être bientôt "La ferme célébrités"… La nostalgie semble avoir le vent en poupe sur les chaînes de télévision.

« A prendre ou à laisser », « Une famille en or », et peut-être bientôt « La ferme célébrités »… La nostalgie semble avoir le vent en poupe sur les chaînes de télévision.

Alors que d’anciens formats sont régulièrement mis au goût du jour, un autre retour serait dans les tuyaux, même si pour l’heure tout n’est qu’au stade embryonnaire.

Ce retour, c’est celui de l’une des émissions cultes de TF1 : Y a que la vérité qui compte.

Y'a que la vérité qui compte
Y’a que la vérité qui compte

Dans ce programme, des anonymes invitaient quelqu’un à qui ils avaient une confession à faire, qu’il s’agisse d’un ex à reconquérir, d’un ami que l’on a trahi, d’un membre de la famille qu’on a perdu de vue.

Ce dernier venait en plateau sans savoir qui l’avait invité, et acceptait ou non d’ouvrir le rideau, synonyme de renouer les liens.

Un programme dans lequel Rebecca Hampton, alias Céline Frémont dans Plus belle la vie, a fait ses premières armes, et présenté par Pascal Bataille et Laurent Fontaine.

Diffusé entre 2002 à 2006, l’émission a fait le bonheur de TF1 en rassemblant près de 3 millions de téléspectateurs en moyenne, en deuxième partie de soirée.

Un programme culte, qui fait aujourd’hui les beaux jours des réseaux sociaux, et qui pourrait bien faire son retour à la télévision.

C’est ce qu’affirme Benoît Buia, patron de « Studio 120 », qui a racheté en 2010 les images des anciens numéros de « Y’a que la vérité qui compte » à la société de production du duo Bataille et Fontaine.

« Compte tenu de l’engouement et de la demande des internautes, pourquoi ne pas mettre sur pied un projet » explique-t-il à nos confrères.

« Deux groupes de médias privés sont intéressés même si, pour l’instant, rien n’est concret. » Ce n’est pas la première fois qu’un retour de « Y’a que la vérité qui compte » est envisagé : déjà en 2014 Alexia Laroche-Joubert annonçait travailler sur une nouvelle mouture.

De son côté, Cyril Hanouna s’était lui aussi penché sur la question il y a quelques années.

Mais pour l’heure, aucun de ces projets n’a abouti.

Laurent Fontaine, lui, se dit prêt à rendosser son costume. Désormais conseiller en communication, notamment pour des députés LREM, il explique : « Nous en avons parlé avec Pascal. Ça pourrait être un prime time pour l’anniversaire des 20 ans du programme. Le retour est possible. »

Même son de cloche du côté de Pascal Bataille, mais sous certaines conditions : « Vu l’engouement, ça serait sympa et on prendrait plaisir à réenregistrer », confirme Pascal Bataille.

« Pourquoi pas avec les meilleures histoires ? On serait partant si ça devient concret, sous réserve de ne pas produire l’émission comme nous le faisions à l’époque, mais au moins d’avoir un droit de regard très important sur les histoires.