Capitaine Marleau

Béatrice Dalle bientôt dans « Capitaine Marleau » ?

Selon TV Mag, l'épisode "La cité des âmes en peine" s'offre Béatrice Dalle, Arnaud Ducret, Mathieu Madénian, Caroline Proust et Astrid Bergès-Frisbey.
Selon TV Mag, l'épisode "La cité des âmes en peine" s'offre Béatrice Dalle, Arnaud Ducret, Mathieu Madénian, Caroline Proust et Astrid Bergès-Frisbey.

Une série qui attire les meilleurs. Face au succès de la série Capitaine Marleau, qui rassemble toujours des millions de téléspectateurs, nombreux sont les acteurs à accepter un second rôle au côté de Corinne Masiero.

C’est d’ailleurs l’une des signatures du programme de France 3 depuis ses débuts.

Dès le premier épisode, c’est Gérard Depardieu qui a donné le ton. Puis, Mélanie Doutey, qui a joué les médecins corses en février dernier, ou encore Edouard Baer, apparu dans un des meilleurs épisodes de la série.

Alors que les épisodes de la prochaine saison sont en cours de tournage, Corinne Masiero jouera une nouvelle fois avec d’autres grands acteurs.

beatrice-dalle
Béatrice Dalle

Selon TV Mag, l’épisode « La cité des âmes en peine » s’offre Béatrice Dalle, Arnaud Ducret, Mathieu Madénian, Caroline Proust et Astrid Bergès-Frisbey.

De quoi inciter d’autres téléspectateurs à suivre les aventures de la caustique et attachante Capitaine Marleau. Ces collaborations sont aussi l’occasion pour Corinne Masiero de s’essayer au jeu avec des acteurs aux univers très différents. Lors de ces tournages, elle a particulièrement apprécié Béatrice Dalle.

L’actrice star de « Capitaine Marleau » a vu cette collaboration du meilleur œil. Les deux actrices au tempérament de feu semblent s’être trouvé une grande complicité.

C’est simple. Corinne Masiero est tout simplement dithyrambique au sujet de la comédienne : « Béatrice Dalle est un cadeau de la vie, quelqu’un de très entier, ouvert sur les autres. Elle est curieuse de tout, n’a peur de rien, elle est douce, drôle, vénère sur plein de trucs, très respectueuse et très professionnelle. Je la kiffe à mort… Une putain de gonzesse », a-t-elle détaillé dans les colonnes de nos confrères du Parisien, ce 13 octobre.

De quoi promettre de beaux échanges sur le petit écran…