Police Italienne
Police Italienne

450

En apercevant un homme au bord d’une route près de Fano, en Italie, à 2 heures du matin, les policiers pensaient effectuer un banal contrôle de routine dans le cadre des restrictions anti-Covid.
En apercevant un homme au bord d’une route près de Fano, en Italie, à 2 heures du matin, les policiers pensaient effectuer un banal contrôle de routine dans le cadre des restrictions anti-Covid.

En apercevant un homme au bord d’une route près de Fano, en Italie, à 2 heures du matin, les policiers pensaient effectuer un banal contrôle de routine dans le cadre des restrictions anti-Covid.

Mais ils ont découvert une histoire tout à fait étrange. L’homme habitait à 450 kilomètres de l’endroit où il avait été contrôlé.

La Carte Du Periple
La carte du péripleLa carte du périple

Il avait quitté sa maison après une nouvelle dispute avec sa femme, espérant évacuer sa colère en se promenant.

Sauf que la balade a donc duré une semaine avant de prendre fin en province de Pesaro et Urbino.

L’homme, accompagné au poste de police, était lucide et ne semblait pas perdu même s’il avait froid et était fatigué par son périple.

L’individu a affirmé ne pas avoir pris conscience qu’il avait autant marché. Sa femme, inquiète, avait déposé un avis de disparition au poste de police de Côme.

Elle a retrouvé son homme dans un hôtel où la police l’a conduit pour qu’il se remette de ses émotions.

L’individu doit maintenant payer la chambre d’hôtel et une amende de 400 euros pour avoir enfreint le couvre-feu qui, de 22 heures à 5 heures du matin, interdit à tout le monde de sortir de son domicile.