Café en poudre

220

Ohoud Abdallah Almalki, une artiste saoudienne, est entrée ce dimanche dans le Livre Guinness des records grâce à un tableau réalisé avec du café en poudre périmé.
Ohoud Abdallah Almalki, une artiste saoudienne, est entrée ce dimanche dans le Livre Guinness des records grâce à un tableau réalisé avec du café en poudre périmé.

Ohoud Abdallah Almalki, une artiste saoudienne, est entrée ce dimanche dans le Livre Guinness des records grâce à un tableau réalisé avec du café en poudre périmé.

Elle est la première Saoudienne à être récompensée seule par le Guinness.

Le tableau, intitulé Naseej 1 et couvrant 220 m² au sol, a été réalisé avec 4,5 kg de café mélangé avec de l’eau. Il représente les pères fondateurs de l’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis, ainsi que les dirigeants actuels des deux pays et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.

« Il m’a fallu quarante-cinq jours de travail continu pour terminer, sous les yeux de deux témoins, avec enregistrement vidéo et images prises par un drone », a déclaré l’artiste.

record
La photo du record vu d’en haut

Elle a expliqué que son objectif était « de rappeler au monde l’entente séculaire entre les deux nations ».

« Je souhaite que cela contribue à l’émancipation des femmes en Arabie saoudite et au-delà », a-t-elle poursuivi.

En 2015, 8.264 Saoudiennes avaient réalisé le plus grand ruban humain de sensibilisation au cancer du sein et étaient entrées au Guinness des records.

Pays très conservateur, l’Arabie saoudite est souvent critiquée concernant les droits des femmes. Les Saoudiennes ont récemment bénéficié d’assouplissements des restrictions à leur encontre, avec notamment le droit de conduire.