Ski (illustration)
Ski (illustration)

Première compétition de descente à ski

Il faut quasiment une heure d’effort aux meilleurs pour dompter les 5000 pieds de dénivelé de cette course historique.
Il faut quasiment une heure d’effort aux meilleurs pour dompter les 5000 pieds de dénivelé de cette course historique.

La légende retient que le 6 janvier 1911, une dizaine de skieurs, exclusivement des Britanniques à l’âme pionnière, répondent à l’invitation d’un certain Arnold Henri Moore Lunn, skieur de la première heure et fils désœuvré d’un voyagiste en vogue, d’en découdre du côté de Montana, haut lieu du « Skiing and Mountaineering » dans le Valais.

Arnold Henri Moore Lunn
Arnold Henri Moore Lunn

Après une grimpette de « 4000 pieds » (1200 mètres environ !), et une nuit  passée à 2800 mètres au Wildstrübelhütte, nos 10 téméraires vont se lancer « schuss » -le mot fera son apparition officielle en… 1932 !- dans la pente en direction du glacier de la Plaine Morte pour ensuite le traverser (cinq kilomètres éprouvants) et rejoindre « l’arrivée » par une longue descente vers le plateau de Montana.

Il faut quasiment une heure d’effort aux meilleurs pour dompter les 5000 pieds de dénivelé de cette course historique.